Service pour la science et la technologie [ja]

Le Service pour la science et la technologie (SST) de l’Ambassade de France au Japon a pour mission de promouvoir les partenariats scientifiques et technologiques entre acteurs de la recherche français et japonais.

Le SST accompagne les laboratoires, universités, instituts de recherche, entreprises, pôles de compétitivité, ou toutes institutions de l’ESRI, aussi bien en France qu’au Japon, pour initier ou développer leurs partenariats de recherche et de technologie entre les deux pays.

Le Service pour la science et la technologie, dirigé par le Conseiller scientifique, s’organise en deux pôles thématiques, NTV (Numérique et Technologies Vertes) et Vie-Santé-Environnement-Matériaux (VSEM).

Organigramme

JPEG

Deux pôles du SST

4 Axes des actions du SST

1) Le soutien actif aux échanges d’étudiants et de chercheurs, notamment grâce à des programmes de soutien à la mobilité :

Le SST met également à disposition une liste non-exhaustive des programmes de financements mobilisables pour des projets de recherche franco-japonais.

PDF - 734.6 ko
Les programmes de soutien à la recherche franco-japonaise (English version)
(PDF - 734.6 ko)

2) L’organisation de séminaires, de conférences et de missions d’experts favorisant la mise en place de nouvelles collaborations.

3) La veille et l’analyse sur les politiques scientifique et technologique et les développements de la recherche, l’innovation et la stratégie R&D dans les domaines associés à chaque pôle, notamment à travers la publication d’un bulletin de veille technologique et de rapports spécifiques :

4) De manière générale, la promotion croisée des sciences et technologies françaises et japonaises et de la collaboration bilatérale.

Concrètement le SST peut apporter son soutien, quel que soit le domaine scientifique concerné, par :

  • L’identification de partenaires dans l’autre pays et l’accompagnement dans les premières étapes du dialogue ;
  • L’organisation de manifestations scientifiques (séminaires, colloques) permettant de rapprocher les acteurs des deux pays ;
  • L’organisation de missions officielles dans les domaines couverts par le Service scientifique, que ce soit pour des parlementaires (membres de l’OPECST en particulier), des agences telles que l’ANR, ou des organismes de recherche, tels que l’INRIA en particulier, le CNRS ayant un bureau de représentation au Japon.

Coopération et coordination

Le Service pour la science et la technologie agit en coopération et coordination avec les autres services au sein de l’Ambassade, notamment :

Mais également avec d’autres acteurs extérieurs à l’Ambassade :

Les principaux partenaires japonais du Service pour la science et la technologie sont :

  • Entreprises de haute technologie japonaises (NTT, Sony, NEC, Toshiba, etc.)

dernière modification le 16/10/2018

haut de la page