Situation des villages palestiniens de Khan al-Ahmar et Abu Nuwar [ja]

4 juillet 2018

La France condamne la démolition par l’armée israélienne, ce matin, de plusieurs habitations dans le village palestinien d’Abu Nuwar (Cisjordanie).

La France condamne la démolition par l’armée israélienne, ce matin, de plusieurs habitations dans le village palestinien d’Abu Nuwar (Cisjordanie).

Elle exprime à nouveau sa vive préoccupation au sujet de la situation du village palestinien de Khan al-Ahmar (Cisjordanie), également visé par des ordres de démolition émis par les autorités israéliennes qui pourraient être mis en œuvre de manière imminente.

Ces mesures et l’incertitude qu’elles font peser ont pour résultat de fragiliser les conditions de vie déjà très précaires des habitants d’Abu Nuwar et de Khan al-Ahmar. Ces localités se situent en outre dans une zone essentielle à la continuité d’un futur État palestinien et donc à la viabilité de la solution des deux États, qui se trouve aujourd’hui fragilisée par ces décisions des autorités israéliennes.

Les démolitions d’infrastructures et d’habitations en Cisjordanie, sont contraires au droit international humanitaire, et en particulier à la IVème Convention de Genève, en ce qu’elles entrainent des évacuations et des transferts forcés de populations.

Dans ce contexte, la France appelle instamment les autorités israéliennes à ne pas mettre en œuvre les ordres de démolition visant les implantations bédouines de Cisjordanie, et à s’abstenir de toute mesure visant à étendre ou pérenniser la colonisation dans les territoires occupés contraire au droit international, comme l’a réaffirmé la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies. La France, en lien avec ses partenaires européens, continuera d’exercer sa vigilance à ce sujet.

dernière modification le 05/07/2018

haut de la page