Transition énergétique au Japon : situation 2017

Le marché énergétique japonais a connu d’importantes évolutions ces deux dernières années avec la libéralisation des marchés de l’énergie, intervenue en mars 2016 pour l’électricité et en mars 2017 pour le gaz.

Dans un contexte fortement marqué par l’accident de Fukushima, le gouvernement japonais s’efforce de faire évoluer le système énergétique national, avec une cible 2030 visant une indépendance énergétique renforcée, un coût de l’énergie maîtrisé et une réduction des émissions de gaz à effet de serre, afin de contribuer à la réalisation de l’Accord de Paris. L’évolution du mix énergétique reste complexe, le pays étant soumis à de multiples contraintes économiques, techniques et géographiques.

Pour en savoir plus sur ces évolutions et tendances, voir les articles suivants sur le site de la direction générale du Trésor :

JPEG - 339.2 ko
1ère centrale photovoltaïque flottante au monde par sa taille, utilisant un système breveté hydrelio, technologie conçue par la PME française Ciel et Terre. Le marché japonais post Fukushima est très porteur, le gouvernement subventionne les énergies renouvelables et indépendantes (site d’Okegawa, Japon).
© MEAE/Frédéric de La Mure

dernière modification le 07/09/2017

haut de la page