Transition énergétique : quinze jours d’échanges intenses entre la France et le Japon [ja]

Le dialogue sur les politiques de transition énergétique entre le ministère français de la Transition écologique et solidaire (MTES) et le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie (METI) a été relancé cette année, avec une réunion de haut niveau à Paris fin janvier. Cette rencontre a permis d’accélérer le rapprochement franco-japonais pour des systèmes énergies bas-carbone, résilients et abordables.

Ce rapprochement a été officialisé le 26 juin en présence du Président de la République Emmanuel Macron et du Premier ministre Shinzo Abe, avec l’échange d’un memorandum de coopération pour l’innovation en matière de transition énergétique, signé par les ministres François de Rugy et Hiroshige Seko. Cet accord initie la coopération institutionnelle sur les politiques publiques de développement des énergies renouvelables, sur le déploiement de l’hydrogène comme vecteur de décarbonation de l’économie, et sur l’efficacité énergétique dans les transports, les bâtiments et l’industrie. L’accord conforte également la coopération existante en matière de nucléaire civil.

7ème groupe de travail annuel de coopération industrielle pour les nouveaux systèmes énergétiques
7ème groupe de travail annuel de coopération industrielle pour les nouveaux systèmes énergétiques
Séminaire franco-japonais sur l'hydrogène pour la mobilité
Séminaire franco-japonais sur l’hydrogène pour la mobilité
Séminaire franco-japonais sur l'hydrogène pour la mobilité
Séminaire franco-japonais sur l’hydrogène pour la mobilité

 
Quelques jours avant, le 21 juin, le METI et la Direction générale des entreprises représentée par l’ambassade organisaient à Tokyo le 7ème groupe de travail annuel de coopération industrielle pour les nouveaux systèmes énergétiques, rassemblant une vingtaine d’entreprises des deux pays, PME et grands groupes, autour de deux grands thèmes : les systèmes éoliens et solaires flottants – en lien avec le dialogue maritime récemment établi entre la France et le Japon – et l’hydrogène au service de la transition énergétique. Ce groupe de travail était suivi le 24 juin d’un séminaire franco-japonais ouvert au public dédié à l’hydrogène pour la mobilité. Associant des représentants de pôles de compétitivité et régions françaises en pointe dans ce secteur et des représentants de l’industrie et de la recherche japonaise, cet évènement s’inscrivait en outre dans le cadre d’une mission de découverte des marchés japonais et coréen de l’hydrogène, organisée par Business France pour une quinzaine d’entreprises.

Enfin l’ambassade de France a donné le 2 juillet un cours sur les politiques françaises de transition énergétique à l’Université de Tokyo et a participé à la conférence énergie de la CCI France Japon le 4 juillet aux côtés d’entreprises et organismes des deux pays.

Ces deux semaines, du 21 juin au 4 juillet, auront donc constitué un temps fort du rapprochement franco-japonais pour la transition énergétique, quelques jours seulement après la réunion des ministres de l’Énergie et de l’Environnement du G20 à Karuizawa les 15 et 16 juin, à l’issue de laquelle a été rappelée la nécessité de décarboner les systèmes énergétiques pour répondre à l’urgence climatique.

Informations complémentaires

dernière modification le 05/07/2019

haut de la page