Triennale de Yokohama 2017 [ja]

La Triennale de Yokohama 2017, se tient jusqu’au 5 novembre, sous le titre "Îles, Constellations, et Galapagos".

Ai Weiwei - Safe Passage, 2016 - Reframe, 2016 Installation view at Yokohama Museum of Art, Yokohama Triennale 2017 Photo:KATO Ken © Ai Weiwei Studio Photo courtesy of Organizing Committee for Yokohama Triennale
Ai Weiwei - Safe Passage, 2016 - Reframe, 2016
Installation view at Yokohama Museum of Art, Yokohama Triennale 2017
Photo:KATO Ken © Ai Weiwei Studio
Photo courtesy of Organizing Committee for Yokohama Triennale
Tatiana Trouvé - Dream Time Chart, 2017 Photo : Ringo Cheung © Tatiana Trouvé / ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2017 Courtesy Perrotin
Tatiana Trouvé - Dream Time Chart, 2017
Photo : Ringo Cheung © Tatiana Trouvé / ADAGP, Paris & SACK, Seoul, 2017
Courtesy Perrotin
MAP Office Island For the Colorblind, 2014
MAP Office
Island For the Colorblind, 2014

 
Le monde est actuellement fortement déstabilisé, notamment face aux questions de conflits, de migrants, de protectionnisme et de xénophobie ; la montée du populisme, sur un fond d’extension de réseaux variés dépassant les cadres traditionnels.

Dans ce contexte et sous le titre "Îles, Constellations et Galapagos", l’édition 2017 de la Triennale de Yokohama se propose de réfléchir, à travers l’art et sous plusieurs angles, sur la "connectivité" et "l’isolement" dans le monde, de considérer un monde où s’entremêlent, de manière aléatoire et complexe, des concepts et des phénomènes contradictoires, de méditer sur l’originalité et la diversité, de se demander comment l’imagination et la créativité de l’homme seront en mesure de proposer une nouvelle vision et un aperçu du futur à une époque où l’avenir est incertain.

Le Musée des beaux-arts de Yokohama, le Redbrick Warehouse et le Yokohama Port Opening Memorial Hall accueilleront des œuvres de toutes sortes créées par une quarantaine de groupes d’artistes du monde entier. À l’image d’un assemblage de petites expositions basées sur des interrogations diverses tel que "l’individu et la société", "le soi et l’autrui", "l’Etat et les frontières", "des visions historiques divergentes", la scénographie reflète l’idée d’un enchaînement d’univers propre à chaque œuvre, à la manière d’étoiles créant une constellation ou d’îles formant un archipel.

De France, Tatiana Trouvé exposera des sculptures suggérant la possibilité de la construction de relations nouvelles avec le monde. De son côté, MAP Office, le duo que forment Laurent Gutierrez et Valérie Portefaix, basés à Hongkong, déploiera dans le musée de Yokohama une grande installation, fondée sur de larges recherches sur les îles et les territoires maritimes, à laquelle participeront des étudiants japonais qui dévoileront une nouvelle œuvre décrivant le paysage sonore de l’Etat insulaire japonais à l’aide de fragments de la littérature et du cinéma japonais. Par ailleurs, Anri Sala, qui a représenté le pavillon français à la Biennale de Venise en 2013, présentera une œuvre coproduite par quatre amis artistes qui se sont relayés sur le modèle du jeu inventé par les surréalistes, le "cadavre exquis".

L’édition 2017 de la Triennale de Yokohama présentera aussi les établissements préexistants de la ville liés à son thème ainsi que les lieux et monuments historiques, en les désignant comme "Site de Yokohama". Que le public puisse non seulement voir les œuvres mais aussi, en se promenant d’un site à un autre, "vivre Yokohama" du point de vue de "l’isolement"et de la "connectivité" et ainsi avoir l’occasion de songer à l’histoire de l’ouverture du port et du pays il y a un siècle et demi.

En souhaitant que vous soyez nombreux à vous rendre à la Triennale de Yokohama 2017.

Akiko Miki
Codirectrice de la Triennale de Yokohama 2017
Directrice artistique internationale de Benesse Art Site Naoshima
JPEG - 7 ko
© Aterui
Courtesy of Organizing Committee for Yokohama Triennale

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Dates : du 4 août au 5 novembre
Lieux : Musée des beaux-arts de Yokohama, Red Brick Warehouse No.1, Yokohama Port Opening Memorial Hall, autres
Site web : Triennale de Yokohama (en anglais)

dernière modification le 07/09/2017

haut de la page