Visages : Jean-Pierre Sauvage « La science, c’est quelque chose de merveilleux » [ja]

Prix Nobel de Chimie 2016 pour ses travaux sur les machines moléculaires, Jean-Pierre Sauvage a répondu à nos questions sur ses recherches et sa relation avec le Japon, et a tenu à faire passer un message.

Après l’obtention de son doctorat à l’Université de Strasbourg, en 1971, sous la direction de Jean-Marie Lehn, lui-même futur prix Nobel de Chimie 1987, Jean-Pierre Sauvage prend la direction du Royaume-Uni, où il effectue un post -doctorat à la prestigieuse université d’Oxford, de 1973 à 1974. Chercheur au CNRS de 1971 à 2014, il est depuis 2016 professeur à l’université de Strasbourg.

Son prix Nobel, obtenu en commun avec l’écossais James Fraser Stoddart et le néerlandais Bernard Feringa, vient récompenser ses travaux inédits sur les machines moléculaires, dont la première synthétisation de caténanes en 1983.

dernière modification le 28/12/2018

haut de la page