Visages : Pierre Gagnaire, Yosuke Akasaka « Rendre hommage à la culture japonaise à travers un filtre qui nous est propre » [ja]

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec le chef 3 étoiles de renommée mondiale, Pierre Gagnaire, ainsi que le chef japonais du restaurant « Pierre Gagnaire » à Tokyo, Yosuke Akasaka.

Le premier voyage au Japon de celui qu’on appelle le « Picasso de la cuisine » remonte à 1984. Lorsque M. Gagnaire goûta à la cuisine japonaise pour la première fois, il fut ébloui par son raffinement et sa délicatesse, mais aussi par l’élégance de son service et toute la gestuelle qui lui est associée. Qu’elle s’exprime en toute simplicité ou bien de manière sophistiquée, celle-ci lui apparut tout de suite comme étant « plus que de la cuisine ».

Le chef Gagnaire est né en 1950 dans la commune d’Apinac, dans le département de la Loire. Issu d’une famille de cuisiniers - ses deux parents exerçaient cette profession - il embrasse lui aussi cette carrière, à Paris et à Lyon. En 1981 il ouvre son premier restaurant et se fait rapidement connaître dans le monde entier par sa cuisine originale et artistique, qui lui vaudra d’être récompensé de deux, puis trois étoiles, au célèbre Guide Michelin. En 2015, il est à la première place du classement des 100 plus grands chefs (sélectionnés par les chefs étoilés au monde) du prestigieux magazine Le Chef .

Le Japonais Yosuke Akasaka accompagne depuis maintenant plus de 15 ans M. Gagnaire et dirige les cuisines de son restaurant de Tokyo. Lors de son apprentissage en France, il allait chaque matin chercher du lait frais de ferme et cueillir herbes et aromates de cuisine. Cette expérience en France lui a permis de découvrir la cuisine française sous ses différents aspects, et d’acquérir les solides connaissances qu’il met aujourd’hui au service de son talent.

Le chef Akasaka, héritier et interprète japonais de « l’esprit Gagnaire », utilise des produits japonais de haute qualité et apporte sa propre touche personnelle aux créations du Chef français. Au total, la rencontre avec le Japon aura permis à M. Gagnaire de conforter et enrichir encore son idée de la cuisine. Aujourd’hui il forme un véritable couple avec Yosuke Akasaka à Tokyo, et tous deux « rendent hommage à la culture japonaise » à travers leur talent, leur vision, et leur personnalité propre.

dernière modification le 28/05/2018

haut de la page