Visite au Japon de Mme Frédérique Vidal [ja]

Mme Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a participé à la visite officielle du Président de la République, les 26 et 27 juin 2019 au Japon.

Moins de deux ans après son précédent voyage en octobre 2017, cette visite s’inscrit dans la phase préparatoire du prochain Comité conjoint France-Japon pour la coopération scientifique et technologique qui se tiendra en France à la fin 2019.

À cet effet, une table ronde a été organisée le 27 juin 2019 rassemblant les présidents d’organismes, d’agences de recherche et d’universités, ou leur représentant, relevant du ministère japonais de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et des Technologies (MEXT) [1] et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) [2] afin de dresser l’état des lieux de la coopération de recherche en cours entre partenaires français et japonais, et d’identifier les perspectives de collaborations à venir.

La Ministre a également visité l’AIRC (Artificial Intelligence Research Center), centre de recherche de l’AIST (National Institute of Advanced industrial Science and Technology) qui se caractérise par une forte culture de coopération avec le monde industriel. Elle a été accueillie par les président et vice-président de l’AIST, respectivement Dr. R. Chubachi et S. Sekiguchi, le directeur général du site Dr. T. Ichikawa et le directeur de l’AIRC, Dr. J. Tsujii. Les domaines du numérique et de l’intelligence artificielle ont été évoqués à de nombreuses reprises au cours de la visite.

Par ailleurs, la Ministre a présidé une séquence “Océan et Biodiversité” co-organisée avec la JAMSTEC (Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology), aux côtés du Président de la JAMSTEC, le Pr Ashihiko Taira, en présence des représentants des instituts de recherche français [3] et japonais [4]. Les échanges ont porté sur l’état des lieux et les perspectives de coopération franco-japonaise dans le domaine de l’observation de la biodiversité marine, des microplastiques, de l’étude des grands fonds, et de l’étude du manteau.

Cette visite a été l’occasion de signer de nombreux accords relatifs à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation dans les domaines de la transition énergétique, l’intelligence artificielle, le spatial, l’agriculture, l’information et les technologies de la communication, le calcul haute performance et la mobilité académique et étudiante. Cette liste est disponible sur l’article consacré à la rencontre du Président de la République avec le Premier ministre Shinzo Abe.

[1Agence japonaise de l’énergie atomique (JAEA), Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology (JAMSTEC), Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), National Institute of Informatics (NII), National Institute for Materials Science (NIMS), RIKEN, Japan Agency for Medical Research and Development (AMED), Japan Society for the Promotion of Science (JSPS), Japan Science and Technology Agency (JST), Universités de Tokyo et de Tsukuba.

[2L’Agence nationale de la recherche (ANR), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), le Centre national d’études spatiales (CNES), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER), l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA).

[3CNRS, CEA, CNES, ANR, IFREMER, INRA.

[4JAMSTEC, Université de Tsukuba, Japan Fisheries Research and Education Agency (FRA), National Institute for Environmental Studies (NIES), etc.

dernière modification le 19/07/2019

haut de la page