Visite au Japon de Thomas Pesquet, astronaute français de l’ESA [ja]

La coopération spatiale a l’honneur à l’occasion du 160ème anniversaire des relations franco-japonaises.

© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon
© Ambassade de France au Japon

 
À l’occasion de la célébration du 160ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, Thomas Pesquet s’est rendu au Japon du 18 au 23 septembre. Dixième astronaute de nationalité française à voyager dans l’espace, Thomas Pesquet est le premier à avoir séjourné six mois à bord de la Station spatiale internationale dans le cadre de la mission Proxima réalisée entre le 17 novembre 2016 et le 2 juin 2017.

Dans le cadre de sa visite, il a pris part à plusieurs évènements mettant à l’honneur la coopération spatiale entre nos deux pays. À ce titre, un symposium, sur le thème « Ensemble, explorons l’espace : le point de vue des astronautes », s’est déroulé le mercredi 19 septembre au Yasuda Auditorium à l’université de Tokyo. Ouvert au public, il a réuni, aux côtés de Thomas Pesquet, les astronautes de la JAXA Norishige Kanai, revenu sur Terre le 3 juin dernier après un séjour de six mois à bord de la Station spatiale internationale, et Soichi Noguchi qui partira l’année prochaine pour sa troisième mission dans l’espace.

D’autres évènements ont également eu lieu : une intervention au lycée français international de Tokyo et une visite du centre spatial de Tsukuba, où Thomas Pesquet s’était entrainé dans le cadre de la préparation à son séjour à bord de la Station spatiale internationale.

Le secteur spatial constitue un domaine actif de la coopération entre le France et le Japon. Noué il y a plus de trente ans, le partenariat privilégié qui unit nos deux pays dans le champ spatial est tourné vers la préparation de l’avenir. La coopération entre le CNES et la JAXA se décline aujourd’hui à travers trois grands projets dans les domaines de l’exploration spatiale et de l’innovation : MASCOT, l’atterrisseur franco-allemand emporté par la sonde japonaise Hayabusa 2 et qui sera déposé sur l’astéroïde Ryugu le 3 octobre prochain ; le projet Callisto, un démonstrateur de véhicule réutilisable ; la mission martienne MMX (Martian Moons eXploration), destinée à l’étude et au retour d’échantillons de Phobos, l’une des deux lunes de Mars et dont le lancement est prévu en 2024. La surveillance du changement climatique et la compréhension des mécanismes qui le provoquent donnent également lieu à une coopération franco-japonaise fondée sur les satellites d’observation des deux pays.

Informations complémentaires

dernière modification le 25/09/2018

haut de la page