Remise de la Légion d’honneur au général d’armée Koji Yamazaki [ja]

Le général d’armée M. Koji Yamazaki, chef d’état-major interarmées des forces d’autodéfense japonaises, a reçu le 21 janvier 2020 les insignes d’Officier de la Légion d’honneur des mains de M. Laurent Pic, ambassadeur de France au Japon, en présence de M. Taro Kono, ministre de la Défense.

Le général d'armée Koji Yamazaki et l'ambassadeur Laurent Pic
Le général d’armée Koji Yamazaki et l’ambassadeur Laurent Pic
© Ambassade de France au Japon
Le général d'armée Koji Yamazaki et l'ambassadeur Laurent Pic
Le général d’armée Koji Yamazaki et l’ambassadeur Laurent Pic
© Ambassade de France au Japon
Le général d'armée Koji Yamazaki, chef d'état-major interarmées des forces d'autodéfense japonaises
Le général d’armée Koji Yamazaki, chef d’état-major interarmées des forces d’autodéfense japonaises
© Ambassade de France au Japon
M. Taro Kono, ministre de la Défense du Japon, M. et Mme Yamazaki, et M. l'ambassadeur
M. Taro Kono, ministre de la Défense du Japon, M. et Mme Yamazaki, et M. l’ambassadeur
© Ambassade de France au Japon

 
Le général d’armée Yamazaki est originaire de la préfecture de Yamanashi, région qui a accueilli l’équipe française de rugby lors de la Coupe du monde de rugby en 2019 et qui accueillera une partie des équipes françaises participant aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Originaire de l’arme du génie, le général Yamazaki a tenu diverses fonctions de responsabilités en administration centrale depuis 2012. Il a été chef d’état-major de la force terrestre de 2017 à 2019 et a été promu chef d’état-major interarmées des forces d’autodéfense japonaises le 1er avril 2019.

Depuis 2012, il n’a cessé d’œuvrer pour le développement de la relation bilatérale de défense, en facilitant notamment la participation de représentants des forces japonaises aux défilés des 14 juillet 2014 et 2018 ou encore l’envoi d’observateurs aux exercices organisés par les forces armées françaises de Nouvelle-Calédonie (Equateur et Croix du Sud) et de Polynésie Française. Dans ses fonctions actuelles, il contribue à la montée en gamme de la coopération opérationnelle entre les marines française et japonaise en océan Indien, en application de la feuille de route 2019-2023, signée par le président de la République et le Premier ministre japonais le 26 juin 2019.

Pour toutes ces raisons, le président de la République a souhaité que lui soient remis les insignes d’Officier de la Légion d’honneur.

dernière modification le 23/01/2020

haut de la page