Portraits de femmes en sciences [ja]

Entretien avec le Dr Masayo Takahashi, chercheuse dans le domaine des maladies dégénératives de la rétine et clinicienne spécialisée en ophtalmologie

Le Dr Masayo Takahashi est une personnalité scientifique reconnue au Japon et à l’international en matière de médecine régénérative de la rétine. Elle fait partie de l’équipe de recherche qui est parvenue à obtenir pour la première fois au monde des cellules nerveuses de la rétine à partir de cellules souches humaines, et la première à réaliser en 2014 un essai clinique utilisant des cellules souches pluripotentes induites.

Le Dr Masayo Takahashi contribue de longue date à la coopération scientifique franco-japonaise dans ce domaine, en entretenant des liens forts avec l’Institut de la Vision à Paris, notamment au travers de séminaires scientifiques franco-japonais. En remerciement de son engagement, elle a reçu les insignes de chevalier dans l’ordre national du Mérite en juin dernier. Lire la suite

JPEG

Entretien avec le Dr Naomi Harada, directrice générale du Research Institute for Global Change, JAMSTEC

Le Dr Naomi Harada est directrice générale du Research Institute for Global Change de la JAMSTEC (Japan agency for marine-earth sciences and technology agency). À la tête d’un organisme de plus de 200 personnes, elle travaille sur les changements environnementaux et climatiques des régions polaires, tout en assumant des fonctions officielles au sein de conseils scientifiques, dont le comité consultatif auprès du centre pour la politique océanique générale, rattaché au Cabinet Office.

Le Dr Naomi Harada revient avec nous sur son parcours académique et professionnel, ainsi que sur ses expériences de terrain en tant que première femme en charge d’une expédition polaire japonaise en Antarctique. Lire la suite

Entretien avec le Dr Naomi Harada, directrice générale du Research Institute for Global Change, JAMSTEC - JPEG

Entretien avec Daphné Héraïz-Bekkis, doctorante dans le domaine des interactions homme-robot entre la France et le Japon

Daphné Héraïz-Bekkis est actuellement doctorante en dernière année de thèse, effectuée d’abord avec le laboratoire conjoint CNRS-AIST Joint Robotics Laboratory et plus tard avec le Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de l’université de Montpellier. Ses recherches portent sur l’étude des interactions homme-robot et sont conduites à la fois au Japon et en France.

Daphné revient avec nous sur son parcours et sur sa recherche d’un contrat de thèse, ainsi que sur son expérience en tant que chercheuse dans un laboratoire franco-japonais. Lire la suite

Entretien avec Daphné Héraïz-Bekkis, doctorante dans le domaine des interactions homme-robot entre la France et le Japon - JPEG

dernière modification le 29/09/2021

haut de la page